Derniers jours ! Une belle exposition chez Immanence

sans commentaire

Banalités curieuses

23 septembre – 15 octobre 2011

Les espaces de vie, de travail et d’exposition des artistes se confondent souvent, amenant certains artistes à envisager leur logement comme matière de travail.

A travers des prélèvements du quotidien revisités, réinventés, détournés, le white cube se voit empli d’une atmosphère à la banalité curieuse. Les « extraits » de La chambre dans laquelle Artus de Lavilléon a vécu et accumulé durant dix années dialoguent avec la matérialisation des angles de l’appartement dans lequel vivait Cécile Desvignes. La création sonore de Cocoon se pose sur les cliquetis des tubes fluorescents en fin de vie de Florimond Dupont. Accumulés, ces derniers réifient la lumière d’un espace et font écho à la sculpture de Cécile Meynier qui représente la rencontre entre la maquette de son atelier, lieu de travail, avec une table à dessin, support de recherche et d’étude. Le travail d’écriture de Pierre Paulin sur les livres de sa bibliothèque personnelle contrebalance le portrait faussement figé de la chambre épurée de Mengzhi Zheng.

Enfin, les fils électriques de Mathieu Mercier, la photographie démesurée d’un shaker de Quentin Crestinu et le batteur électrique activé par la vitesse de la lumière de Michel de Broin se répondent et participent à l’atmosphère curieusement familière de l’exposition.

 

Immanence

21, av du Maine – 75015 Paris

www.art-immanence.org

du jeudi au samedi de 14h à 18h

 

Partenaires de l’exposition

Imprimerie HM

Lettring

 

Une proposition duCygne

Virginie Thomas & Olivia Hernandez

www.ducygne.com

bonjour@ducygne.com

« Une chambre est une pièce dans laquelle il y a un lit ; une salle à manger, c’est une pièce dans laquelle il y a une table et des chaises, et souvent un buffet ; un salon, c’est une pièce dans laquelle il y a des fauteuils et un divan ; une cuisine, c’est une pièce dans laquelle il y a une cuisinière et une arrivée d’eau ; une salle de bains, c’est une pièce dans laquelle il y a une arrivée d’eau au-dessus d’une baignoire ; quand il y a seulement une douche, on l’appelle salle d’eau; quand il y a seulement un lavabo, on l’appelle cabinet de toilette ; une entrée, c’est une pièce dont au moins une des portes conduit à l’extérieur de l’appartement ; accessoirement, on peut y trouver un portemanteau ; une chambre d’enfant, c’est une pièce dans laquelle on met un enfant ; un placard à balais, c’est une pièce dans laquelle on met les balais et l’aspirateur ; une chambre de bonne, c’est une pièce que l’on loue à un étudiant. »

Georges Perec

Espèces d’espaces, L’appartement

 

 

 

Écrit par Emilie Bouvard

12 octobre 2011 à 10:51

Posté dans Annonces

Leave a Reply